initiatives #1 ►◄ Edumix

Edumix est l’application à l’école de la très bonne initiative Museomix qui vise à visiter autrement les musées. Edumix est plus récent et plus modeste. Voici un tour d’horizon de la dernière édition.
Deux axes ressortent de ces initiatives :
1) intéresser l’élève / lui montrer l’intérêt de l’école
2) repenser l’espace du collège


Axe 1 : Susciter l’intérêt de l’élève

  • Le didactique : On va pas chômer
    Le but : montrer à l’élève l’acquisition de compétences générales dans la réalisation de projets et d’activités.
    Le concept :
    Tableau de bord personnel en ligne, connecté en réseau, qui permet à l’élève d’effectuer lui-même le suivi de ses projets : il archive ses actions, rencontre les personnes ressources grâce au réseau commun, fait valider ses compétences par ces personnes ressources, suit l’évolution de ses compétences.
    Le plus : la plate-forme semble très accessible et attrayante.
  • Le personnalisé : Le collège sur mesure
    Le but : apprendre par projets personnalisés.
    Le concept :
    Projets en fonction des voeux des élèves, emplois du temps en fonction de leur avancée. Apprentissage des matières par le projet.Lutte contre le décrochage par la réunion des élèves par projet et non par niveau / âge. Appli avec badges de compétences / niveaux.
    Le plus : l’organisation de l’espace : des salles consacrées à une discipline et au centre une grande salle commune pour travailler à son projet. Cependant cette répartition favorise-t-elle l’interdisciplinarité ?
  • Le collectif : HackADN
    Le but : repenser le concept de boîte à idées.
    Le concept :
    Création d’un mur interactif relais d’un réseau ouvert à toutes les parties prenantes du collège permettant à tous de faire des propositions de projets, de partager des idées, des photos, ou de réaliser des sondages.
  • Le professionnel : E[du]cosystème
    Le but : développer le réseau de l’élève et découvrir des métiers.
    Le concept :
    Une valise en carton est offerte à l’élève avec un carnet de voyage (sur l’agglomération) qui sert de trace écrite, prépare les visites et présente les lieux que l’élève pourra soit visiter soit faire découvrir (système de tickets détachables).
    Lors de la visite : découverte d’une entreprise + découverte d’un métier + interaction (interview, exposé, guide).
    La valise sert à stocker les documents récupérés lors des visites (cartes de visite, brochures), le carnet ainsi que des ressources pour aider l’élève dans son voyage (donnés par le collège ?) : carte de la ville avec gommettes, tickets de transport, cartes postales).
  • Le ludique : L’échappée belle
    Le but : proposer une forme d’évaluation plus attrayante.
    Le concept :
    Une évaluation sous la forme d’un escape game : les élèves doivent résoudre des énigmes liées à leurs connaissances pour trouver des indices ou débloquer des serrures. Ils sont seuls (consignes et énigmes sur tablettes) et leur temps est limité. L’évaluation est mise en scène (costumes…).

    →→→→Les propositions de l’axe “Susciter l’intérêt de l’élève” sont variées et intéressantes mais pèchent parfois du côté gadget de l’outil, notamment quand il est numérique. Cela attire les élèves (pour l’instant) mais ce n’est pas suffisant, d’autant plus qu’on peut penser que les technologies utilisées seront plus ou moins rapidement obsolètes.
    De plus certains commentaires dans les vidéos de présentation sont préoccupantes : on pousse les élèves à diffuser leurs productions extrascolaires et personnelles. S’il n’y a pas de vérification préalable avant la diffusion cela peut devenir un outil très efficace… de harcèlement scolaire.

    Axe 2 : Repenser l’espace

  • La marmite
    Le but : proposer un nouveau lieu dans le collège.
    Le concept:
    Un tiers lieu mobile et modulable qui sert de lieu de repos mais où les élèves peuvent afficher leurs créations et proposer des animations.
  • Les points communs
    Le but : faire du collège un acteur de la vie de quartier.
    Le concept :
    Coéducation ouverte à tous les habitants invités à se rendre au collège (ils doivent s’enregistrer sur un site web) en tant que professionnels invités.
  • Espaces temps
    Le but : repenser la salle de classe.
    Le concept:
    Salle de classe modulable avec plusieurs espaces dédiés à : l’explication des consignes, l’organisation du travail, la recherche des ressources.
  • L’autre lieu
    Le but : créer un lieu tiers avec les élèves.
    Le concept :
    Un espace pour les élèves et pensé par eux, à la fois de coworking et de détente (y compris un coin sieste) + plateforme virtuelle où les élèves peuvent poster leurs productions scolaires et extrascolaires. L’intérêt est que cet espace a été pensé en collaboration avec les élèves. Accessible certains jours pour les 6e/5e et d’autres pour les 4e/3e.
  • 123°
    Le but : adapter les lieux et mobiliers aux nouveaux usages.
    Le concept :
    Des espaces modulables grâce à des parois en papier.

    →→→→Mis à part Les points communs qui inscrit la vie du collège dans la vie du quartier, les autres projets de l’axe “Repenser l’espace” tournent autour de la même idée, celle de la création d’un lieu tiers. L’autre lieu est la proposition la plus intéressante à mon sens car l’esprit collaboratif est présent dès la conception et non uniquement dans l’utilisation du lieu. On peut imaginer que ce lieu sera indéfiniment défait / refait par les générations successives d’élèves.

Programmes, rythmes scolaires, architecture des établissements, lutte contre les inégalités : quelles sont vos idées pour l’école de demain ?

Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s