Lire confiné(e) : à la recherche des ressources numériques

Éditrice freelance, je travaille aussi bien en papier qu’en numérique. En ces temps de confinement et de fermeture de librairies, mes services & recommandations :

Outre les pure-players, de nombreux éditeurs de livres papier mettent à disposition des ressources numériques complémentaires, le plus souvent gratuites.

Tout un monde

Parmi les services que je propose aux éditeurs sur ces ressources, j’ai déjà réalisé :

  • Du montage audio ;
  • Des pdf interactifs ;
  • Des epub fluides ;
  • De la mise en page stylée Lodel, Word, LaTeX ;
  • De l’intégration XML sur base de données Access ;
  • Du stylage HTML ;
  • De la création de visuels fixes et animés pour les réseaux sociaux ;
  • Du suivi de projets éditoriaux numériques…

En ligne ou hors ligne, sur téléphone, tablette, ordinateur, liseuse, enrichi ou sobre, foisonnant ou minimaliste, tous les formats existent, chacun adapté plus ou moins à un usage.

Aparté : Pensez à reposer vos yeux si vous êtes devant un écran réfléchissant.

En quarantaine

Certains éditeurs, généralement engagés et indépendants, ont fait le choix de proposer pendant le confinement et à titre exceptionnel une sélection gratuite de leurs ouvrages au format numérique (pdf ou epub) : c’est le cas du Diable Vauvert, de Libertalia ou encore de La fabrique. La collection RVB propose chaque semaine une nouvelle BD interactive à lire.

Mais à toute période de l’année, allez visiter les sites des maisons d’édition, vous y trouverez souvent des pépites !

Quelques exemples de littérature numérique gratuite (et légale)

  • Pédagogique : Tous les éditeurs scolaires produisent beaucoup de ressources complémentaires à leurs manuels : livres pédagogiques, exercices interactifs en ligne, ressources multimédia… généralement accessibles avec une adresse académique.
  • Essais : Presque tous les ouvrages des éditions Zones sont lisibles en ligne gratuitement au format Lyber.
  • Littérature : Des auteurs des éditions POL lisent des extraits de leurs livres sur la chaîne Youtube du directeur de la communication Jean-Paul Hirsch.
  • Poésie : La poésie vient à vous avec la newsletter Sœurs : un poème chaque jour dans votre boîte aux lettres (électronique).
  • Livres audio : Écoutez des adaptations radio de livres classiques ou contemporains avec les Fictions Littérature de France Culture (en streaming ou téléchargeables) ou des nouvelles de science-fiction lues par Patrick Baud sur SoundCloud.
  • Autofiction : Enfin les sites d’écrivains pour les amoureux de la littérature fragmentée : citons Arnaud Maïsetti, Daria Marx, Stéphane Bataillon
  • Hors toute catégorie : Petits bijoux, les vidéos haïkistes Micropoemas de Ajo (en espagnol).

Une toute, toute petite liste… Donnez vos recommandations en commentaires !

[Monde du livre] POL ¶ sous le signe du ko

Le logo de POL

Les éditions P.O.L ont été créées en 1983 par Paul Otchakovsky-Laurens, qui en est toujours l’unique éditeur [edit: jusqu’à son décès en 2018]. Malgré sa taille réduite, sa ligne éditoriale, connue pour son exigence littéraire, en fait une figure importante de l’édition française comme du monde des lettres. La première publication, un livre de Perec, a été tirée clandestinement sur les photocopieuses Hachette en 1982. L’auteur mourra avant de voir la naissance des éditions indépendantes P.O.L, qui gardent sa trace en continuant à le publier et, plus discrètement, par le logo même de la maison :

Le logo de POL
Le logo de POL

Ces sept points représentent une figure du jeu de go tirée de La Vie, mode d’emploi, de Georges Perec : le ko, figure d’éternité. En effet, dans cette position, si le joueur en gris place sa pierre dans l’espace vide, ses pierres prendront la même configuration que celle des bleus actuellement. Le joueur bleu pourra donc jouer exactement le même coup pour rétablir la situation, et ainsi de suite indéfiniment. C’est un symbole à la fois de complémentarité et de pérennité.